Accéder aux autres sites de l'Université :
circulation réduite

Les interventions lors du vernissage

La performance « Premier jour » - Kaixuan FENG 

Kaixuan FENG réalise des performances artistiques. Elle y prend elle-même part, et en incarne le pivot central. Son corps, sa chevelure, sa grâce et ses gestes transmettent les us et coutumes asiatiques, à dominante chinoise, son pays natal, et épousent les lieux et atmosphères qu'elle trouve sur son chemin, en France.

Artiste active et reconnue dans le monde culturel français, Kaixuan Feng attache un intérêt particulier aux relations humaines et au don de soi. Sa performance emblématique reste celle de l'Hospice d'Havré, durant laquelle elle offrit le thé qui résultait du passage de l'eau chaude sur son corps et sa robe composée de sachets de thé cousus les uns aux autres. Les traces, objets utilisés lors de chaque performance et les échanges qui peuvent s'opérer avec le public sont généralement exposés eux-mêmes en tant qu’œuvre à la suite de l'action.

Découvez son site web et son blog

La Conférence-débat « Lumières du Nord » Sylvie Hugues

Rédactrice en chef du magazine Réponses Photo pendant plus de 20 ans, Sylvie Hugues est aussi photographe et auteur de deux livres de photographie : "Sur la plage" paru aux éditions Filigranes et "Fra For" aux éditions Verlhac.

Elle a animé plusieurs débats sur la photographie, dirigé quelques workshops, tenu une chronique sur France Inter dans l'émission Regardez voir, eu la charge de commissaire d'exposition, participé à de nombreux jurys ...

Bref la Photo, c'est sa passion et elle aime en explorer toutes les facettes : esthétique, pratique et technique.

Partager 

  

Kaixuan Feng

Premier Jour  

Exposition photographique par Société Photographique des Universités de Lille

Du 26 mars au 17 avril 2015 - Entrée libre

L'événement « Premier Jour » s'inscrit dans le cadre de 2015 - Année de la Lumière en France  et est labellisé UNESCO. Vous pourrez y découvrir trois expositions : 

Venez au vernissage, qui aura lieu le 26 mars 2015 dès 16h, avec, au programme :

  • 16h30 : une conférence-débat avec Sylvie Hugues sur le thème Lumières du Nord
  • 18h30 : une performance de l'artiste Kaixuan Feng
  • 19h30Vernissage des expositions Premier Jour

« Lumières du métissage » Philippe Timmerman 

Photo-graphier. Écrire grâce à la lumière. Philippe Timmerman utilise la lumière en tant que médium : en la projetant sur des corps réels, il crée des univers où l'ambiguïté de la technique est clairement revendiquée : sommes-nous en présence de peintures ? De photographies ? L'artiste pioche dans la culture visuelle et compose ses œuvres en peignant et sculptant des silhouettes, des étoffes et des décors avec la lumière. Ses travaux récents transcrivent un monde métissé grâce à la projection de motifs africains ou asiatiques aux couleurs chatoyantes.

Découvrez son site web

« Inclassables » Dominique PRÉVOST

Définissant lui-même son œuvre comme relevant plus de l'art numérique que de la photographie, Dominique Prévost est un artiste d'avant-garde. Il exploite les possibilités offertes soit par d'anciennes photographies argentiques soit par des captations plus récentes, afin de revenir aux sources de la matière grâce la lumière et aux couleurs. Ce travail presque microscopique lui permet de « montrer la réalité telle qu'elle est, mais que l'on ne voit pas parce qu'on ne la regarde pas ». Sa formation auprès de Lucien Clergue lui a offert de côtoyer des domaines artistiques variés, et il se plaît à faire le parallèle entre les ondes acoustiques du milieu musical et les trajectoires lumineuses qu'il nous dévoile à travers son travail sur les pixels.

Découvrez son site web

Benoît DEBUISSER

Benoît Debuisser est un artiste de son temps qui expérimente les divers aspects du monde moderne. Architectures, paysages, humains : l'appareil capture la lumière et l'instant de manière à revendiquer la spontanéité de la prise de vue. Ce procédé visant à intégrer la photographie dans la vie elle-même relève de la lomographie : rapidité, simplicité des réglages et intuition. Benoît Debuisser possède une particularité supplémentaire : il n'est pas seulement artiste de la photo, il est également artiste de sa diffusion et fut l'un des premiers à exploiter les possibilités offertes par le web en animant sa propre galerie Ecce Lomo. Il compare d'ailleurs certaines de ses créations à une « chanson pop, quelque chose qui rentre facilement en tête ». C'est d'ailleurs en numérisant ses clichés pour les publier qu'il peut les rassembler en ensembles logiques qu'il n'avait pas conçus au préalable. Écriture web et écriture de la lumière sont réunies.

Découvrez : son site web, son Flickr, son Tumblr et son Twitter

« Abrégé d’histoire de la Photo-Graphie » SPUL

Une section entière de l'exposition sera conçue par les membres de la SPUL. Elle aura pour fin de démontrer la corrélation entre l'évolution des techniques et le développement de mouvements esthétiques et philosophiques en photographie. C'est la lumière qui permet de fixer la réalité sur un support recouvert d'une substance chimique réceptive. Si la première image photographique, due à Nicéphore Niepce, date de 1826, c'est véritablement au milieu du XIXe siècle que les procédés de fixation se démocratisent, à travers le daguerréotype. Le procédé négatif - positif du britannique Talbot permit parallèlement de diffuser une même image à grande échelle. Apparaît ensuite la couleur grâce aux frères Lumière au début du siècle suivant. Les prises de vue deviendront de plus en plus rapides et les appareils se transporteront de plus en plus aisément.

La démocratisation de la photographie permet en premier lieu de développer essentiellement le genre du portrait. D'abord dans la continuité de la peinture académique, le portrait offre à chacun de posséder sa propre image, que ce soit dans un but de représentation ou de souvenir – portrait familial, mariage, baptême, communion. Il acquiert également peu à peu une fonction documentaire avec le système d'identification du criminologue Bertillon et les reportages ethnologiques. Le travail des professionnels et artistes photographes se spécialisera peu à peu pour se différencier des pratiques des amateurs, notamment en réalisant un portrait moral et intime de leurs modèles.

De nos jours, le numérique a encore multiplié les possibilités offertes aux artistes. Les photographes de la SPUL nous proposeront leur abrégé de l'histoire de cette technique, tout en nous présentant leurs travaux récents.

Découvrez notre site web, notre page facebook, le site de l'événement "Premier Jour" et la page facebook de l'événement.

Université de Lille

Espace Culture, Université de Lille

Cité Scientifique 59655 Villeneuve d'Ascq Cedex

Tél. +33 (0) 3.20.43.69.09

Mentions légales | Plan du site | Webmestre