Accéder aux autres sites de l'Université :
circulation réduite

à  voir également

Pas d'article dans la liste.

Théâtre

Avenir radieux, une fission française


Mercredi 14 novembre à 19h

Entrée gratuite sur réservation

Durée : 2h

De/par Nicolas Lambert
Par la Compagnie Un Pas de Côté

Deuxième volet d'une trilogie de Nicolas Lambert consacrée à « l’a-démocratie » française du point de vue de ses grandes sources de richesse : pétrole, nucléaire, armement...

Après « elf, la pompe Afrique »  qui éclairait la politique néo-coloniale de la France et ses logiques de corruption, il s’agit ici d’explorer le discours officiel du pouvoir et la confiscation de la possibilité de débattre. 

2010 : la Commission Nationale du Débat Public organise une série de débats sur l'utilité et les modalités de la construction d'une deuxième centrale nucléaire de type EPR en France, sur le site de Penly. 

À partir des interrogations des rares citoyens présents, à partir des discours verrouillés d’EDF et de l’industrie nucléaire française en général, à partir du silence du donneur d’ordres, le spectacle remonte un fil de l’histoire du nucléaire français, ses ors républicains, ses non-dits étouffants. 

Le pétrole, le nucléaire et l’armement sont aujourd’hui les sources de richesse de la France ; on est ici en présence d’enjeux existentiels et universels qui peuvent mettre en cause la viabilité du pays, de la planète pour les générations à venir.

Le débat devrait donc être vif sur ces sujets, les parlementaires saisir ces sujets, interroger les gouvernants, et les citoyens leurs élus sur les options prises, sur la puissance des industriels de l’énergie ou de l’armement qui tirent leur pouvoir et leurs fortunes gigantesques des commandes des États. Or, non. Silence…

Nicolas Lambert fait monter sur scène les morceaux de notre histoire publique et les apartés officieux, les débats de l’Euratom à l’Assemblée Nationale en 1956, les attentats terroristes à Paris des années 1980, le franc-parler d’un Pierre Guillaumat (agent des renseignements, administrateur du CEA, ministre gaullien), l’ « indépendance énergétique », la « grandeur de la France » et le goût du pouvoir.

--

Collaboration artistique : Erwan Temple

Contrebasse : Éric Chalan (en alternance)

Création musicale : Éric Chalan

Aide à la construction des personnages : Nathalie Demnard-Brucher

Production : Un pas de côté et Le Grand Parquet
Coproduction : Théâtre de Rungis, La Grange Dîmière, Théâtre de Fresnes, Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines / Le Prisme
Avec le soutien : DRAC Ile de France pour l’aide à la résidence et l’aide à la création, d’ARCADI pour l’aide à la reprise, de la Ville de Paris, de la Région Ile de France et de la Mairie du 18ème

--
Dans la presse : 

- Libération, le 19 juillet 2012 : Nicolas Lambert. Planches de chahut

- Le Monde, le 17 octobre 2012 : L'avenir radieux de "l'a-démocratie"




Université de Lille

Espace Culture, Université de Lille

Cité Scientifique 59655 Villeneuve d'Ascq Cedex

Tél. +33 (0) 3.20.43.69.09

Mentions légales | Plan du site | Webmestre