Accéder aux autres sites de l'Université :
circulation réduite

Cycle Genèse des formes

Formes intelligibles, accessibles uniquement par l’esprit, formes des cinq polyèdres réguliers attribués aux cinq éléments par Platon. « Matière désirant la forme, comme la femelle le mâle », principe d’unité, pour Aristote. Les formes gagnent en polysémie avec l’avènement de la science moderne. 

Lire la suite

Rendez-vous d'Archimède, cycle Genèse des formes, Un temps pour débattre

Géométrie, biologie, linguistique, arts plastiques : une affaire de formes


ANNULÉ - Jeudi 17 mai 

9h30 : accueil
10h-12h : ATELIERS 

Pavages

Avec Paolo Bellingeri, Enseignant-chercheur à l’Université de Caen

Le Labosaïque est un projet autour des pavages et des transformations du plan et de l'espace, développé par le Laboratoire de Mathématiques Nicolas Oresme (Université de Caen) depuis 2010. Forte de son expérience auprès du public scolaire, l'équipe a créé une version portative de plusieurs de ses ateliers en vue de diffuser ce matériel au sein des établissements scolaires. Le projet, mené en partenariat avec Animath et l'IREM de Caen, consiste à concevoir et produire des mallettes pédagogiques destinées à être distribuées dans des établissements scolaires ou des structures qui opèrent dans la diffusion des mathématiques. 

Ce projet  prévoit plusieurs kits : dans cet atelier on présentera en particulier l'item « Palais des glaces », un lot de chambres de miroirs démontables permettant de réaliser des pavages infinis du plan.

https://www.lmno.cnrs.fr/equipes/dcm/labosaique

 

Formes géométriques et couleurs primaires : voir et comprendre le monde avec les artistes

Avec Dominique Szymusiak, Fondatrice et ex-conservatrice du Musée Matisse, Le Cateau-Cambrésis

« Le cercle, le carré, le triangle sont les formes primaires. Toutes les autres formes sont des variations de ces trois modèles, le fondement de l‘expression visuelle. »

Cette citation de Gottfried Honegger, l’artiste qui voulait changer le monde et le rendre meilleur, résume toute son œuvre mais aussi celle d’Herbin, qui voulait rendre le monde visible.

L’art concret, ou l’abstraction géométrique, comprend toutes les œuvres créées non pas en vue d’une représentation du réel mais pour leur expression née de l’esprit humain. Malevitch, Herbin, Mondrian établirent les bases de ce mouvement d’où naquirent, au XXème siècle, l’architecture, le design, l’urbanisme, une grande partie du monde contemporain. Mais qu’est-ce que l’abstraction géométrique ? L’atelier propose que chacun en fasse l’expérience concrètement en jouant avec les formes et les couleurs, les pleins et les vides, les rythmes, l’aléatoire, l’ordre et le désordre… pour mieux voir et comprendre le monde qui l’entoure.

 

Intelligence artificielle et reconnaissance des formes

Avec Philippe Devienne (CNRS) et Pierre Boulet (Université de Lille), chercheurs en informatique à CRIStAL 

Nous prendrons comme prétexte des scènes du film de Stanley Kubrick, 2001 l’Odyssée de l’espace, pour mettre en avant des questions sur l’intelligence artificielle et la reconnaissance des formes. Ainsi se croiseront connaissances et questionnements de 1968, pour les comparer aux connaissances et questionnements de 2018. Même si les connaissances scientifiques ont fortement évolué en 50 ans, nous nous demanderons si les angoisses restent les mêmes.

 

Interpréter des textes grâce à des formes d’arbres ou de nuages de mots ?

Avec Olivier Las Vergnas, Professeur en sciences de l’éducation à l'Université de Lille et ancien membre du LSM

Dans quelle mesure peut-on passer de formes littéraires à des formes d’arborescences ou de nuages de mots et vice-versa ? Jusqu’où peut-on prétendre comparer des textes, des discours ou des verbatim en comptant simplement des occurrences de mots ? 

Cet atelier permettra d’expérimenter des méthodes qui caractérisent des segments de textes, en comptant les mots utilisés, et visualisent leurs spécificités ou similitudes via des formes d'arbres ou de nuages. À partir de séries de textes et de corpus *, il utilisera principalement le logiciel Iramuteq, (http://iramuteq.org ; Ratineau, 2009), outil qui reprend en version libre les algorithmes développés originellement par Max Reinert (1983, 1986) au sein du Laboratoire de statistique multidimensionnelle (LSM) de l’UPMC, et aussi commercialisés sous la forme du logiciel Alceste.

* Les participants peuvent venir avec textes (bruts ou sur clef USB) qui serviront d’exemples.

Entrée libre sur inscription

 

> UN TEMPS POUR DEBATTRE
Entrée libre

14h – 16h30 :

Restitution des ateliers

Table ronde : Géométrie, biologie, linguistique, arts plastiques : une affaire de formes
Avec 

  • Paolo Bellingeri, Enseignant-chercheur à l’Université de Caen – Normandie
  • Dominique Szymusiak, Fondatrice et ex-conservatrice du Musée Matisse, Le Cateau-Cambrésis
  • Philippe Devienne (CNRS) et Pierre Boulet (Université de Lille), chercheurs en informatique à CRIStAL  
  • Olivier Las Vergnas, Professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Lille 

Conclusion




Université de Lille

Espace Culture, Université de Lille

Cité Scientifique 59655 Villeneuve d'Ascq Cedex

Tél. +33 (0) 3.20.43.69.09

Mentions légales | Plan du site | Webmestre