Accéder aux autres sites de l'Université :
circulation réduite

Liste des ouvrages

Contact

Edith Delbarge
Chargée des éditions et assistante de communication
Tél. +33 3 20 33 72 91
edith.delbarge(at)univ-lille1.fr

Le monde vu à la frontière

Sous la direction de Patrick Picouet 

Le XXe siècle est riche en création de frontières qui soulignent les disparités ou marquent les différences entre des individus, des groupes, des communautés et des peuples. À l’augmentation incessante du nombre des États s’ajoute le partage des derniers espaces encore libres du monde, les océans, les mers et les détroits qui les séparent. 

La carte du monde n’est pas figée et son dessin se complique sensiblement depuis la fin de la guerre froide. L’étape actuelle de la mondialisation est une source importante de création de frontières. Membranes entre les territoires, elles oscillent, se tendent ou se dilatent. Les territoires se transforment, se déforment, prennent des formes nouvelles jadis inconcevables. L’Union européenne, très attractive, se cherche de nouvelles frontières périphériques tandis que les nouveaux États d’Asie centrale se consolident grâce à leurs nouvelles limites de souveraineté. À une autre échelle, la ville de l’Afrique du Sud post-apartheid produit de nouvelles coupures.

La frontière, limite vitale à la dimension profondément humaine en tant qu’espace de rencontre et de reconnaissance, est aussi marquée par la souffrance liée aux cicatrices qu’elle laisse sur la Terre et dans le cerveau des hommes qui tentent de la passer. 

Quand elle s’articule à des éléments naturels, en particulier les fleuves, supports de bornage apparemment facile entre les États, elle reste plus conflictuelle que consensuelle.

Se poster à la frontière pour voir le monde, c’est comprendre la fragmentation spatiale à toutes les échelles, regarder de chaque côté en observant l’ambivalence et la complexité des relations.

Se poster à la frontière, c’est avoir envie de la traverser !

Les Auteurs  

  • Jacques Bethemont, professeur émérite à l’Université Jean Monnet, Saint-Étienne
  • Michel Foucher, géographe, professeur de géopolitique à l’École Nationale Supérieure
  • Philippe Gervais-Lambony, géographe à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, laboratoire de géographies comparées des Suds et des Nords
  • Béatrice Giblin, géographe, directrice de l’Institut Français de Géopolitique, Université Paris 8
  • Vincent Herbert, maître de conférences en géographie, Université Lille Nord de France, Lille, ULCO, TVES, EA 4477, Villeneuve d’Ascq
  • Patrick Picouet, géographe, professeur à l’Université Lille 1
  • Claude Raffestin, géographe, professeur honoraire, Université de Genève
  • Jean-Pierre Renard, géographe, professeur à l’Université d’Artois
  • Julien Thorez, géographe, chargé de recherche au CNRS, UMR 7528 « Mondes iranien et indien » 
  • Alain Vaguet, maître de conférences à l’Université de Rouen, département de géographie, responsable de l’axe Santé-Risque du laboratoire UMR CNRS IDEES

17 euros | 181 pages | 2011
ISBN : 978 - 2 - 296 - 54597 - 7

Commander en ligne

Université de Lille – sciences et technologies

Espace Culture, Université de Lille – sciences et technologies

Cité Scientifique 59655 Villeneuve d'Ascq Cedex

Tél. +33 (0) 3.20.43.69.09

Mentions légales | Plan du site | Webmestre