Accéder aux autres sites de l'Université :
circulation réduite

cycle La carte

Le monde ressemble-t-il à un rhinocéros jaune ? Sauf à penser qu’il est comme lui, en grand danger, cette ressemblance n’existe que dans la pensée du cartographe qui l’a dessiné ! La carte est, comme le monde, l’objet de nombreuses convoitises, sa puissance évocatrice en fait un enjeu de pouvoir. Son territoire n’est plus réservé au seul géographe-cartographe qui dessine le monde depuis l’Antiquité pour l’imaginer, puis le découvrir et l’inventer. Aujourd’hui, certains s’en emparent pour prédire, d’autres pour mentir, beaucoup pour démontrer ou s’approprier tout ou partie du monde.

Lire la suite

Ce cycle sur Lille1.tv

Rendez-vous d'Archimède, cycle La carte invente le monde

Entre ciel et terre : histoire de la représentation plane de la Terre


Mardi 1er mars à 18h30 - Entrée libre

Par Michel Capderou, Maître de conférences, Université Pierre et Marie Curie, chercheur au Laboratoire de Météorologie Dynamique, École Polytechnique.

Animée par Florent Deleflie, Astronome à l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides, Laboratoire d’Astronomie, Université de Lille, Sciences et Technologies.

« La sphère n'est pas développable ». Cette simple phrase résume tout le problème de la cartographie : on ne peut pas représenter la surface géographique de la Terre sur une surface plane sans qu'il y ait de déformation. On ne pourra pas réaliser une même échelle dans toutes les directions.

Alors, on cherche des compromis : on respecte les angles, ou on respecte le rapport des surfaces, ou ni l'un ni l'autre (mais jamais les deux à la fois). Ce compromis, c'est la projection cartographique.

Nous montrerons comment on choisit un mode de projection selon les besoins de représentation.

Nous commencerons cet exposé par un historique de la représentation de la Terre depuis l'Antiquité. Nous insisterons sur l'aspect idéologique de ce domaine qui paraît pourtant si objectif. Et nous terminerons en montrant aussi comment on peut facilement mentir grâce aux cartes.




Comité d’organisation : Dany Amiot, Sylvain Billiard, Marie-Hélène Canu, Jean-Philippe Cassar, Frédérique Cornuau, Fabien Delecroix, Florent Deleflie, Marie Laboureur, Jacques Lescuyer, Patrick Picouet, Valério Vassallo.

Université de Lille, Sciences et Technologies

Espace Culture - Université de Lille, Sciences et Technologies

Cité Scientifique 59655 Villeneuve d'Ascq Cedex

Tél. +33 (0) 3.20.43.69.09

Mentions légales | Plan du site | Webmestre